Niger : une centaine de migrants abandonnés en plein désert.

0
198

Une centaine de migrants ouest-africains, dont des femmes, abandonnés par leur passeur ont été secourus ces derniers jours par l’armée nigérienne en plein désert dans le nord du pays, a rapporté mardi une source sécuritaire à l’AFP.

« Environ cent migrants ouest-africains abandonnés par un passeur ont été secourus ces derniers jours par une patrouille militaire dans le désert », a déclaré cette source sécuritaire sans donner plus de détails.

Selon le journal en ligne Aïr Info basé à Agadez (nord), ces migrants « ont été sauvés in extremis de la mort par les forces de sécurité » près d’Achegour, une localité qui abrite un puits sur l’axe menant de Bilma à Dirkou en direction de la Libye.

« Ils ont subi d’affreuses tortures de la part de leurs passeurs avant d’être abandonnés sans provision d’eau ou de nourriture », souligne le journal, citant une autre source sécuritaire.

Début juin, 44 migrants, parmi lesquels des bébés, ont été retrouvés morts de soif en plein désert dans la région d’Agadez.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here