Maroc : déficit commercial accentué de 2,6 %

0
88

Pour la deuxième année consécutive, le déficit commercial du Maroc s’est intensifié. Cette situation s’explique, notamment, par l’envolée de la facture énergétique, que ni les exportations de phosphate, ni celles de l’industrie automobile, n’ont pu couvrir.

Le déficit commercial du Maroc au titre de l’année 2017 s’est creusé de 2,6 %, selon les dernières statistiques livrées par l’Office des Changes, mardi 16 janvier. La différence entre les exportations du pays et ses importations s’élève ainsi à 189,8 milliards de dirhams (16,7 milliards d’euros), contre 185 milliards de dirhams l’année précédente.

C’est la deuxième année consécutive que le déficit commercial s’accentue. En 2015, les résultats des échanges extérieurs laissaient apparaître un allègement du déficit commercial.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here