Mali : 30 morts dans des violences entre Peuls et Dogons.

0
200
Anti-government protesters gather in Gao, Mali, July 12, 2016. REUTERS/Souleymane Ag Anara ATTENTION EDITORS - NO RESALES. NO ARCHIVES. EDITORIAL USE ONLY.

Une trentaine de personnes ont péri dans des violences entre les communautés peule et dogon dans la région de Mopti, dans le centre du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso, en fin de semaine dernière. Les affrontements entre les deux communautés ont pour le moment cessé mais la tension reste vive, ce mardi.

Une mission des forces de sécurité a été dépêchée sur place par le gouverneur de Mopti. Les élus du village appellent au calme et dénoncent l’absence de l’État dans cette partie du pays. Tout a commencé vendredi 16 juin 2017, après la découverte du corps sans vie d’un Dogon à Douna, un village à une quarantaine de kilomètres de Koro, dans la région de Mopti.

C’est un « banal incident » entre deux individus des communautés peule et dogon, survenu au sortir d’une foire, qui a occasionné la mort du Dogon, selon des sources et médias locaux citées par le programme radiophonique Studio Tamani.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here