Le parti Algérien FLN et ses principaux alliés ont remporté les législatives

0
190

Le parti du Front de libération nationale en Algérie et ses principaux alliés ont remporté la majorité des votes lors des élections parlementaires,  éclipsées en quelque sorte, par la crise financière engendrée par la baisse des prix du pétrole, ainsi que par des questions de santé du président Abdelaziz Bouteflika. La participation n’était que de 38,25%, inférieure à 43% lors des dernières élections en 2012, ce qui reflète la méfiance générale chez les Algériens selon laquelle un parlement faible peut apporter un changement dans un système dominé depuis 1962 par le FLN. Le FLN, avec ses racines dans la guerre contre la France coloniale, a remporté 164 sièges dans l’Assemblée nationale de 462 sièges, mais il a perdu beaucoup de terrain lors des élections il y a cinq ans lorsqu’il a remporté 221 sièges, a déclaré le ministre de l’Intérieur en annonçant les résultats. Les alliés de la coalition, le National Rally for Democracy ou RND, ont gagné 97 sièges, gagnant d’environ 70 sièges il y a cinq ans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here