Gabon : grève des magistrats.

0
107

Accusé de corruption par le ministre de la Justice, les magistrats gabonais ont lancé jeudi 14 décembre une grève illimitée. Si un accord a été trouvé jeudi pour assurer les services basiques dans les tribunaux, les magistrats ont également réaffirmé leur volonté de poursuivre leur mouvement.

Une semaine après le début de la grève illimitée des magistrats qui réclament le départ de Francis Nkéa Ndizigue, le ministre de la Justice accusé par le syndicat des magistrats du Gabon (Synamag) d’immixtions dans les affaires du pouvoir judiciaire, un compromis a été trouvé au sein du syndicat pour mettre en place un « service minimum » dans les tribunaux du pays.

Il sera assuré tous les mercredis, comme le précise une note adressée par le syndicat aux présidents des tribunaux de première instance. Aucune juridiction ne tiendra d’audience publique, souligne le document.

Le but de ce service minimum sera notamment de gérer les dossiers urgents de prolongation de détentions préventives et les demandes de mise en liberté. Les services administratifs ne géreront que la réception des dossiers.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here