Gabon : enquête sur l’attaque au couteau.

0
90

Le procureur a estimé que l’attaque était prémédité mais qu’il était encore trop tôt pour évaluer si l’acte était isolé ou concerté.

L’enquête sur l’attaque au couteau, aux cris de « Allah Akbar » (Dieu est le plus grand, en arabe), qui a visé samedi deux Danois dans un village artisanal de Libreville progresse.

Le procureur Steeve Ndong Essame Ndong, qui s’est exprimé pour la première fois sur l’affaire mardi, a expliqué que « des indices concordants laisseraient penser que l’assaillant avait filé le couple danois et prémédité son agression ».

Le profil de l’assaillant, identifié dimanche comme étant Arouna Adamou, un Nigérien de 53 ans, se précise également. Selon le procureur, celui-ci vit « régulièrement au Gabon depuis 19 ans, où il exerce une petite activité d’épicier. Il séjournait à Libreville depuis le 14 décembre dans le but de commettre cet acte lâche « contre des blancs », selon ses propres termes ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here