Etats-Unis : Trump dénonce l’existence d’une justice politisée

0
29

C’est un événement rarissime aux Etats-Unis. Donald Trump a dénoncé mercredi l’existence d’une justice politisée aux États-Unis, engageant une polémique extraordinaire avec le président de la Cour suprême, John Roberts. Le juge Roberts, face à qui Donald Trump avait prêté serment le jour de son investiture à la Maison-Blanche, s’était auparavant permis de recadrer le président américain en affirmant l’impartialité des magistrats. « Je suis désolé, M. le Président John Roberts, mais il existe effectivement des juges pro-Obama », a tweeté Donald Trump, accusant ces magistrats de prendre des décisions « choquantes » entravant sa politique de fermeté anti-immigration.

Le chef de la Cour suprême est pourtant un juge conservateur, nommé à la prestigieuse haute cour par l’ex-président républicain George W. Bush. Le président Trump a notamment accusé la 9ème juridiction fédérale des cours d’appel américaines, qui inclut la Californie, d’avoir pris des décisions « dangereuses et peu judicieuses ». Un juge californien a en effet suspendu lundi un décret présidentiel instaurant un rejet automatique des demandes d’asile déposées par des migrants ayant traversé illégalement la frontière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here