Cinéma : « I am not a witch », le premier long métrage de la cinéaste zambienne Rungano Nyoni.

0
153

« Je voulais réaliser un conte » : le premier long métrage de la cinéaste zambienne Rungano Nyoni, « I am not a witch » narre, entre ironie et féerie, l’histoire d’une petite fille accusée de sorcellerie et envoyée dans un camp.

Rungano Nyoni, 35 ans, voulait dans son film parler de « la difficulté à briser les règles, aussi absurdes et ridicules soient-elles ».

Ce désir a amené la cinéaste, née en Zambie, élevée au Pays de Galles et qui vit aujourd’hui au Portugal, à s’intéresser aux camps de « sorcières » qui existent en Zambie ou au Ghana. Elle a été la première Zambienne de l’extérieur à y passer plusieurs semaines.

La petite Shula (Margaret Mulubwa), 9 ans, est accusée par une villageoise de lui avoir jeté un sort. Elle est envoyée dans un camp de « sorcières » géré par l’Etat et une monarque locale. Dans le conte, l’enfant a alors le choix de rester ou de s’en aller, au risque de se voir transformée en chèvre…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here