Californie : plus de 600 personnes portées disparues

0
33

Le bilan des incendies «  Camp Fire  » et «  Woosley Fire  » ne cesse de s’alourdir. Le nombre de personnes portées disparues dans les incendies qui ravagent toujours le nord de la Californie a brusquement grimpé jeudi à plus de 600. Le nombre de morts a lui aussi évolué pour passer de 56 à 63, soit au total 66 victimes déplorées dans l’ensemble de l’État, où se rendra Donald Trump samedi 17 novembre. « Je veux que vous compreniez le chaos exceptionnel auquel nous avons fait face » lorsque le feu s’est déclenché, a déclaré jeudi soir devant des journalistes le shérif du comté de Butte, Kory Honea, pour justifier cette brutale augmentation.

Certaines des personnes manquant à l’appel ont pu être hébergées par leur famille ou des amis, mais d’autres ont pu mourir dans l’incendie, avait-il expliqué plus tôt. Au huitième jour du sinistre, sept nouveaux corps ont été retrouvés, portant le bilan du « Camp Fire » à 63 morts, a-t-il par ailleurs indiqué. Cet incendie était d’ores et déjà le plus meurtrier de l’histoire de cet État de l’Ouest américain. Le shérif avait également indiqué que des tests ADN étaient en cours pour confirmer l’identité des victimes. À plusieurs centaines de kilomètres au sud, près de Los Angeles, le « Woolsey Fire » a, lui, fait au moins trois morts.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here