82 filles de Chibok ont été libérées par Boko Haram et emmenées vers le palais présidentiel au Nigeria

0
196

Les 82 écolières Chibok libérées de trois ans de captivité avec Boko Haram sont arrivées à State House, la résidence officielle du président nigérian Muhammadu Buhari, pour rencontrer le leader et la presse. Les écolières ont été libérées par les extrémistes islamiques en échange de cinq commandants de Boko Haram. Il n’y avait pas encore de commentaire de la part de la présidence nigériane ou Boko Haram. Le fonctionnaire qui a confirmé la libération a parlé à condition d’être anonyme puisqu’il n’était pas autorisé à parler aux journalistes sur ce propos.  Les autorités disent que 113 des 276 filles enlevées de leur pensionnat en 2014 restent manquantes. Les filles qui ont échappé ont déclaré que certains de leurs camarades de classe étaient morts d’une maladie. D’autres ne voulaient pas rentrer chez elles non plus parce qu’ils avaient été radicalisés par leurs ravisseurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here