18 ans de prison ferme pour le général dans l’affaire des « Disparus du Novotel »- Côte d’Ivoire

0
155

En Avril 2011, s’étalait une crise juste après les élections en Côte d’Ivoire.  Un commando venu de la présidence avait fait irruption à l’hôtel Novotel d’Abidjan, la capitale économique du pays, s’emparant de quatre personnes, parmi eux on comptait deux Français ; Stéphane Frantz Di Rippel, Yves Lambelin, directeur général de Sifca, son assistant Raoul Adeossi, et  le directeur général d’une filiale de Sifca Chelliah Pandian. Tous ont été torture, horriblement battus et puis tués après avoir été conduit au palais présidentiel. Justice faite, le général Brunot Dogbo Blé et à ses deux adjoints, les colonels Jean Aby et Leopold Okou Mody ont recu 18 ans de prisons pour leur acte de barbarisme commis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here